Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Critiques de nénettes on net
  • Critiques de nénettes on net
  • : Bienvenue à toutes les nénettes passionnées de bouquins
  • Contact

Codes des nénettes

Cotes d'amour :
¤ Pas du tout, * Peu
** Bien *** Beaucoup,
**** Énormément, ***** Passionnément


RECHERCHE : ENTREZ UN MOT-CLE (auteur, titre...) 

         

Bienvenue chez les Nénettes

 

    images-copie-1   

Bonne visite du blog

 

 

Merci de donner votre avis en cliquant sur écrire un commentaire. Nous serons ravies d'échanger avec vous. 

4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 10:19
Ce qui nous sépare**** d'Anne Collongues

Un formidable roman d'introspection.

Comme les bribes de paysages aperçus par la vitre d'un train, le récit s'ouvre sur 7 passagers d'un RER de banlieue. Tous s'installent dans le même compartiment, à la fois proches et éloignés : plongés dans leurs réflexions, souvenirs, craintes ou espoirs. S'observant par instant, s'oubliant aussitôt pour s'abîmer dans leurs pensées.

"Marie s’est jetée dans le train comme on fuit le chagrin ; Alain, qui vient de s’installer à Paris, va retrouver quelqu'un qui lui est cher ; Cigarette est revenue aider ses parents à la caisse du bar-PMU de son enfance ; Chérif rentre dans sa cité après sa journée de travail ; Laura se dirige comme tous les mardis vers une clinique ; Liad arrive d’Israël ; Frank rejoint son pavillon de banlieue."

Tout le temps que dure le voyage décomposé en courts chapitres, Anne Collongues découvre pour nous leur histoire avec humanité et une grande habileté descriptive autant que narrative. Photographe de formation, son écriture reflète un don pour s'attacher au détail -la veine bleue d'une tempe- et entremêle les destins de ses personnages dans un récit à la fois fluide et maîtrisé.

J'ai beaucoup aimé ce premier roman. Les sentiments finement analysés m'ont touchée au point que je relise des passages. Ses personnages qui pourraient paraître des archétypes (banlieusard, jeune de cité) acquièrent une existence, une personnalité. Ils me sont devenus si proches et familiers que je m'y suis attachée -Marie m'a même profondément émue- si bien que j'ai regretté de devoir les quitter au terminus.

Je vous recommande de monter vous aussi dans cette rame, sûre que vous passerez un excellent temps de lecture !

Inès-Marie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nénettes-on-net - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Laurence Couquiaud 28/05/2016 17:09

Ce livre est aussi délicat que semble l'auteure, charmante, discrète, fine, attentive. La narration est toute en retenue, le style sobre. On découvre au fil des pages la complexité de ces personnages auquel on s'attache, même aux moins sympathiques parce que l'auteure sait nous emmener dans le secret de leur vie rugueuse. Bien jolie découverte...

Dolly 15/05/2016 18:33

La critique d'Inès m'a donné envie de lire ce roman et même de rencontrer l'auteure.
Anne Collongues délicate et habile comme son écriture nous a dit vouloir parler du RER dans lequel on croise des gens et des histoires différents de ce qu'on peut rencontrer dans les TER ou TGV. Ses personnages ont un point commun, un poids lourd, un chagrin qu'ils ruminent tout au long du trajet, sauf peut-être Liad qui arrive pour découvrir la France. Certains vont faire des choix, descendre à leur destination, une station plus loin ou faire demi-tour ? Leurs destins vont- ils se croiser?
L'auteur a choisi des histoires un peu tristes, n'y aurait- il pas de passagers plus joyeux dans le RER ? Est-ce là la différence avec ceux du TER ?
La particularité de ce livre c'est l'écriture fluide et propre à l'auteure. Comme Ines j'ai relu avec plaisir certaines pages pour revoir les petits détails qui nous rapprochent des personnages.
A l'arrivée je n'avais pas envie de les quitter.