Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Critiques de nénettes on net
  • Critiques de nénettes on net
  • : Bienvenue à toutes les nénettes passionnées de bouquins
  • Contact

Codes des nénettes

Cotes d'amour :
¤ Pas du tout, * Peu
** Bien *** Beaucoup,
**** Énormément, ***** Passionnément


RECHERCHE : ENTREZ UN MOT-CLE (auteur, titre...) 

         

Bienvenue chez les Nénettes

 

    images-copie-1   

Bonne visite du blog

 

 

Merci de donner votre avis en cliquant sur écrire un commentaire. Nous serons ravies d'échanger avec vous. 

20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 23:17

Martial se retrouve dans le bureau d'un juge, pour avoir tué un homme. Il va raconter son histoire, et ce qui l'a amené si loin, lui, son village, son fils..."

Un roman d'une puissance inouie. Pour ceux qui ont aimé les autres livres de Tanguy Viel, et pour tous les autres, bien sûr.

On retrouve l'originalité et le goût pour les histoires concises, les intrigues et manipulations psychologiques ; l'illustration de la complexité et la duplicité de relations humaines.

Ne vous laissez pas tromper par l'apparente simplicité des mots. C'est un livre qui se relit pour savourer la linéarité et la progression du récit, ainsi que la précision, la subtilité de la narration. Chaque  mot, chaque phrase sert le propos. Spectaculaire simplicité !

Une écriture qui parvient à mettre des mots sur l'indicible, ce qu'on ne comprend pas toujours en soi ou chez les autres.

Ce roman nous enserre, progressivement ; On est avec Martial, on partage empathie, compassion, peine et impuissance. Jusqu'à la dernière ligne.

Un  potentiel "roman d'un soir", en tout cas, un livre noir qui vous tient, même plusieurs jours après la lecture.

Un tour de force. Magistral. 

Binh

Partager cet article

Repost 0
Published by Nénettes-on-net - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Inès 01/06/2017 19:15

Bien mais sans plus pour moi. Je l'ai lu presque d'une traite prise par ce parcours de vie(s) -chronique d'une mort "méritée" ; la fin qui expliquant ce titre, peu attrayant, est bien vue ! Mais j'ai un problème avec le style de cet auteur. Non pas qu'il n'en ait pas. Au contraire mais il est le même tout au long de ses récits. C'est le cas aussi d'"Insoupçonnable" et de "Paris Brest". J'ai donc du mal à oublier que je lis, et les héros de ses histoires ont tous la même "voix". De belles réflexions tout de même et une lecture que je ne regrette pas. Inès

Minete 05/03/2017 10:42

J'y suis rentrée tout doucement, un peu gênée par l'écriture.
Phrases un peu longues qui me semblaient déconstruites.
Et puis, j'ai été prise par l'histoire. J'ai beaucoup aimé.
Merci.