Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Critiques de nénettes on net
  • Critiques de nénettes on net
  • : Bienvenue à toutes les nénettes passionnées de bouquins
  • Contact

Codes des nénettes

Cotes d'amour :
¤ Pas du tout, * Peu
** Bien *** Beaucoup,
**** Énormément, ***** Passionnément


RECHERCHE : ENTREZ UN MOT-CLE (auteur, titre...) 

         

Bienvenue chez les Nénettes

 

    images-copie-1   

Bonne visite du blog

 

 

Merci de donner votre avis en cliquant sur écrire un commentaire. Nous serons ravies d'échanger avec vous. 

22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 14:29

Si vous avez aimé "Mille et une femmes blanches", vous lirez avec bonheur sa suite.

Et aussi d'ailleurs si vous ne l'avez pas lu ou si 17 ans après, vous en avez conservé un bon souvenir mais que les détails se sont effacés. Cela a été mon cas, emportée dans cette aventure riche en événements et émotions.

Dans sa conquête des territoires indiens, le gouvernement américain a mis en place le FBI (Femmes Blanches pour Indiens). Ces femmes, sorties des asiles, prisons ... des Etats dits "civilisés", sont chargées de se reproduire avec les "sauvages" et ainsi de les amener à la civilisation.

Lorsque commence "La vengeance des mères" (mars 1876), les premières arrivantes viennent d'être massacrées avec tout le village de Little Wolf par l'armée. Parmi les rares survivants : deux soeurs irlandaises Margaret et Susan qui jurent de se venger.

Une seconde "livraison" de femmes est pourtant prévue et c'est leurs aventures conjointes à celles de cette tribu que racontent les carnets de Margaret, Susan et de Molly. Cette dernière découvrant avec ses compagnes le mode de vie des arapahos et des cheyennes.

Un roman sans temps morts puisqu'il mêle le récit des aventures de la tribu et de sa lutte contre les blancs, des relations qui se nouent entre les différents protagonistes mais aussi des histoires passées de chaque femme.

Jim Fergus a retrouvé intacte sa révolte face à l'Histoire d'un génocide programmé. "La vengeance des mères" est un livre documenté qui alterne des pages épiques (batailles que l'on vit comme un film), émouvantes et de belles descriptions. 

Un roman qu'on ne lâche pas jusqu'à sa fin, promesse d'une suite qui fera la part belle aux croyances et pouvoirs d'un Peuple sacrifié mais pas mort!

Inès-Marie

La photographie de couverture est celle de Pretty Nose, guerrière arapaho qui apparaît dans le roman et qui vécut, après s'être battue dans la bataille de Little Bighorn, jusqu'à cent deux ans dans la réserve de Wind River.

Roman traduit par Jean-Luc Piningre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nénettes-on-net - dans roman etranger
commenter cet article

commentaires