Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Critiques de nénettes on net
  • Critiques de nénettes on net
  • : Bienvenue à toutes les nénettes passionnées de bouquins
  • Contact

Codes des nénettes

Cotes d'amour :
¤ Pas du tout, * Peu
** Bien *** Beaucoup,
**** Énormément, ***** Passionnément


RECHERCHE : ENTREZ UN MOT-CLE (auteur, titre...) 

         

Bienvenue chez les Nénettes

 

    images-copie-1   

Bonne visite du blog

 

 

Merci de donner votre avis en cliquant sur écrire un commentaire. Nous serons ravies d'échanger avec vous. 

14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 11:01

GAROUSTELe classique et l'indien: histoire d'un "converti" à la vie.

 

 

L'indien dit: "Je suis le dos au mur, heureux dans mes songes

                    Je traque la lumière depuis l'enfance[...]

                    Floué! Sentiment d'avoir été floué!"

 

 

Gérard Garouste est un peintre contemporain connu. Ce qui l'est moins, c'est l'intention "cachée derrière". Ainsi, dans L'Intranquille, met-il, après une vie menée de haute lutte avec la folie, les choses au clair avec ceux qui l'aiment (lui et son travail) et les autres. Il est confondant de découvrir à quel point l'univers de Garouste peut s'avérer familier, notamment pour deux raisons.

La première: "Il n'avait pas pu faire héros, alors il avait fait salaud". Histoire ordinaire, s'il en est, de la France en guerre. Où l'on découvre donc, l'image d'un père terrifiant, pour se protéger duquel, Garoute préféra toute sa vie l'enfermement, passant d'internats aux internements à répétition, puis, aujourd'hui, à une retraite normande. L'Intranquille, c'est le témoignage d'un homme conscient de la difficulté de ne pas vouloir être comme; de se construire contre; de considérer "le poids de ton père et de ta mère dans ton histoire" et de savoir que la qualité d'une vie se mesure à la distance d'un père à son fils.

La deuxième maintenant: être élevé par un psychopathe non identifié peut mener à la peinture, en autres, et celle de Garouste est, certes parfois anxiogène, mais invariablement passionnante car fondée sur l'idée qu'on représente une chose et qu'on en raconte une autre.

Cette oeuvre commence seulement à livrer quelques clés, maintenant que son auteur, au soir de sa vie, "n'a plus envie d'en découdre".

 

Pour aller plus loin: http://youtu.be/Mgp_qVLDB8U

 

Sabine-Isabelle

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nénettes-on-net - dans roman d'un soir
commenter cet article

commentaires