Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Critiques de nénettes on net
  • Critiques de nénettes on net
  • : Bienvenue à toutes les nénettes passionnées de bouquins
  • Contact

Codes des nénettes

Cotes d'amour :
¤ Pas du tout, * Peu
** Bien *** Beaucoup,
**** Énormément, ***** Passionnément


RECHERCHE : ENTREZ UN MOT-CLE (auteur, titre...) 

         

Bienvenue chez les Nénettes

 

    images-copie-1   

Bonne visite du blog

 

 

Merci de donner votre avis en cliquant sur écrire un commentaire. Nous serons ravies d'échanger avec vous. 

22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 12:25

 

"Mais il n'y a pas d'hiver

L'hiver, la mort

Juste un instant

Entre l'automne et le printemps"

 

9782243044577En ce mois de novembre propice à la mélancolie, je trouve dans la poésie un réconfort certain. Alors, j'ai eu l'envie de partager avec vous le bel univers d'un poète que j'ai eu la chance de rencontrer et d'écouter lire des textes d'Il n'y a pas d'hiver. Lui qui dit avoir connu trois vies, que la maladie et ses souffrances "ont fait poète" offre une vision du monde qui tend au delà de l'horizon à s'unir au spirituel.

 

Robert Notenboom rime pour moi avec élégance et délicatesse. Ce recueil chante les fleurs et les oiseaux, la vie et  la mort, l'amour et la sensualité, les faiblesses du corps et  la force de l'âme par touches sensibles. Ses mots limpides parlent au coeur et j'ai choisi un poème que j'aime particulièrement pour vous le présenter : "Je pose mon regard sur ton front"

 

   

Je pose mon regard sur ton front

Sans rien vouloir

Restant au seuil de ton âme

 

Laissant tes yeux libres

D'aller, de venir

De vivre

 

Je ne veux rien de toi que tu ne me donnes

 

Mon regard n'agit pas

Il se laisse pénétrer

Il te reçoit

 

Et j'écoute sans parler

Ce que me dit ton coeur dans le silence

 

 

On peut se procurer ses poèmes Librairie-Galerie Racine à Paris, à la FNAC et auprès de lui  (je me ferai une joie d'être votre messagère si vous ne les trouvez pas dans des rayons manquant de choix.)  Vivre de la poésie dans une société de profit et de consommation ne doit pas être aisé, pourtant la poésie est un Art majeur qui aide à mieux vivre !

Et pour finir sur ce qui est essentiel quand on aime les mots, la poésie unit les hommes et enrichit la vie. Delphine nous avait fait part ici de la douceur de la lire le soir.

Dans mon cas, elle m'a offert une amitié précieuse. J'espère que je vous aurais donné envie d'en lire.

 

Inès-Marie

 

 

Repost 0
Published by Nénettes-on-net - dans recueil de poèmes
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 16:02
Plutôt qu´un roman d´un soir, je vous propose un livre à laisser à votre chevet et à feuilleter chaque soir.

Les poèmes de Prévert ont plusieurs effets sur moi: nostalgie d´école avec "pour faire le portrait d´un oiseau" ou "le cancre", tristesse des amours perdus avec "déjeuner du matin" ou "Barbara",dérision avec "l´accent grave"...Toutes les humeurs cohabitent dans ce recueil que j´adore, d´autant que vous fredonnerez peut-être comme moi certains poémes, repris par le magnifique Yves Montand ( le jardin ..)

Et puis, la poésie se partage, faites le test et lisez un texte à votre moitié/copain/ enfant le soir, ou demandez-leur de vous en lire un, c´est encore meilleur que de le lire soi-même..

Bonnes émotions à tous !!

Delphine

(c) Une critique littéraire indépendante des "nénettes-on-net"
Repost 0